Difficultés scolaires: osons la méditation !

Éducation : dépoussiérons nos écoles en osant la méditation en classe


 

Mauvais résultats scolaires, anxiété ou exclusions, et si la solution pour être concentré en cours se trouvait dans la méditation. Cette pratique a fait ses preuves aux États-Unis, mais la France continue d’avoir peur. Héloïse Pierre, étudiante en master co-fondatrice du collectif Seum’eurs d’Avenir, est convaincue par les bienfaits de cette discipline.

 

Fermez les yeux, juste deux minutes. Ecoutez votre respiration. Essayez de sentir l’air entrer et sortir de vos narines. Respirez. Concentrez-vous sur votre respiration. Maintenant ouvrez les yeux. Deux minutes par jour, ces exercices peuvent avoir un vrai impact sur l’environnement scolaire de nos enfants.

 

Mauvais résultats scolaires, frustrations, exclusions, délinquances… tant de maux attribués à l’école et si peu de réponses apportées pour y remédier. Depuis la mise en place du collège unique en 1975, l’école n’évolue guère : un tableau et un prof omniscient en face d’élèves passifs.

 

Alors que notre monde bouge à mille à l’heure, il s’agit surtout de ne pas trop perturber notre vieille école poussiéreuse. Nous adoptons les mêmes méthodes depuis 1884, en espérant que ça collera toujours.

 

Les employés de Google s’inspirent de Boudha

 

Pendant ce temps, dans le reste du monde, on cherche et on expérimente de nouvelles méthodes adaptées au contexte scolaire actuel. En effet, le savoir est partout en libre-service, une recherche Google et c’est dans la poche.

 

La question n’est plus vraiment de capitaliser des connaissances, mais plutôt de réussir à s’en servir, de pouvoir faire le tri, et d’arriver à se concentrer face à la masse d’information que l’on reçoit en permanence.

 

Ainsi, parmi ces nouvelles méthodes, une attire particulièrement l’attention, la méditation de pleine conscience. Technique inspirée de l’enseignement de Bouddha et laïcisée par Jon Kabat-Zinn, elle se répand à une vitesse incroyable dans la sphère privée.

 

De grandes entreprises comme Google mettent à disposition de leurs employés des séances de pleine conscience afin d’installer une meilleure ambiance de travail. De plus, la méditation aide à se concentrer et à développer son attention, le but étant d’être « présent-présent » dans ce que l’on fait.

Aux États-Unis, ça fonctionne

 

Mais la vague de méditation ne s’arrête pas là et touche jusqu’à l’école américaine, anglaise, suédoise… Avant chaque cours, les professeurs proposent des temps de cinq minutes où toute la classe reste en silence, les yeux fermés et travaille sur un exercice de respiration ou de concentration.

 

Les premières expérimentations sont faites dans des quartiers très sensibles aux États-Unis où la violence à l’école est un lieu commun. Au bout d’un an, les études révèlent une diminution des infractions scolaires, une baisse des comportements agressifs et de meilleurs résultats [1].

 

Aujourd’hui, la méditation est utilisée dans de nombreuses écoles, cela permet une meilleure ambiance dans l’établissement, et apaise les élèves ce qui leur permet d’être plus attentif en classe et donc de mieux réussir.

En France, le mot « méditation » fait peur

 

Cette technique « nouvelle », vieille de 2400 ans, peut faire peur à notre vénérable institution. Sa connotation religieuse est, elle aussi, un réel frein à son application dans l’école laïque.

 

Plusieurs expérimentations, menées en France, ont rapidement été arrêtées. Ces enseignants parlent d’incompréhension de la part de l’administration, des collègues, des parents. Oui le mot « méditation » fait peur et pourtant, nous sommes prêts à pratiquer la méditation dans notre sphère privée, l’explosion de la demande de livres et de cours de méditation en est une belle illustration. Alors pourquoi ne pas encourager l’école à s’en inspirer ? [2]

 

Adapter l’école aux changements sociétaux du XXIe siècle, ce n’est pas forcément offrir des tablettes à chacun. L’école doit donner aux enfants les clés pour appréhender le futur.

 

Méditer, c’est renouer avec son moi, c’est se comprendre, se poser, apprendre à être là… Avec un esprit plus calme et attentif, l’enfant pourra apprendre pleinement et vivre dans un environnement plus sain. Sans aucun doute, à notre tour, il est grand temps de véritablement expérimenter la méditation à l’école.

 

 

 Voir l’étude de Schonert-Reichl & Lawlor, 2010.

 Pour plus d’informations sur les expérimentations faites en France :

http://agepsraymondbarbry.wordpress.com/pleine-conscience/

http://www.coinprof.net/wp-perso

Qui va s’occuper de mon enfant ou de mon ado?

Par qui les ateliers sont-ils animés?

Florence Semur-Seigneuric est à l’origine chirurgien-dentiste, exerçant en cabinet libéral.

Depuis de nombreuses années, elle se passionne pour les approches alternatives dans la relation d’aide à l’enfant.

Après une formation en art-thérapie et sophrologie, elle obtient un diplôme de sophrologie cognitive, adaptée aux enfants et ados.

Elle se forme également à la pratique et l enseignement du yoga chez l Enfant .

Suite à la découverte et la pratique assidue de la méditation de Pleine Conscience, elle se forme enfin auprès de Jeanne Siaud-Facchin aux ateliers Mindful’Up afin de pouvoir faire profiter les plus jeunes de tous les bienfaits de cette approche. Elle est à présent Praticien en Pleine Conscience Enfants/Ados.

 

 

Enfant anxieux, stressés- pourquoi pas la Mindfulness ?

Mindfulness enfants

La Méditation de Pleine Conscience, Mindfulness est bien plus qu’une pratique. C’est un « état d’être » qui permet de se retrouver, afin de réussir à vivre en harmonie avec soi et ceux qui nous entourent, notre famille, nos proches, notre environnement professionnel.

La pratique méditative a depuis toujours fait preuve de sa force et de son pouvoir sur le corps et l’esprit. Aujourd’hui les études scientifiques valident son efficacité sur le stress, l’anxiété, les états dépressifs, le surmenage professionnel, la fatigue chronique et plus généralement, le mal-être de nos vies conduites par une agitation émotionnelle et psychique débordante. En renforçant le système immunitaire et en agissant sur de nombreux centres physiologiques, la Méditation Pleine Conscience joue un rôle déterminant dans de nombreuses affections physiques.

Sous l’impulsion des Professeurs Jon Kabat-Zinn et Zindel Segal des programmes de Thérapies de Pleine Conscience (Mindfulness : MBSR, MBCT) ont été mis au point depuis plus de 20 ans aux Etats-Unis.
Ces programmes de méditation de Pleine Conscience sont considérés aujourd’hui comme une véritable « révolution » thérapeutique et sont devenus accessibles facilement à chacun d’entre nous, dans une démarche personnelle de mieux être. Les ateliers Mindful Up, sont ces programmes adaptés aux enfants et adolescents. Il s agit de retrouver  une pause intérieure pour se sentir pleinement exister. Ces programmes sont particulièrement adaptés pour les enfants anxieux été stressés.

Selon Jeanne Siaud-Facchin ( psychologue clinicienne, fondatrice des centres Cogitoz et des programmes Mindful Up) : » La Méditation de Pleine Conscience, c’est apprendre à être vraiment présent. Être présent à ce que l’on vit. Au moment où on le vit. Juste maintenant. C’est cela qui change tout. Pour chacun d’entre nous, pour les enfants et les ados aussi !  Pour aider nos enfants à grandir, à s’épanouir, à vivre mieux, à résister à la dispersion, à être moins stressés, plus concentrés. Pour leur permettre de se relier, à chaque instant, à toutes leurs ressources. Tout est là, juste là, pour ne pas se faire engloutir par le flot de ce monde. Ainsi pourront-ils devenir des adultes bien dans leur tête, dans leur coeur, dans leur vie, en accord profond avec ce qu’ils sont. »

Les programmes Mindful Up peuvent être envisagés en seans de groupe ou en individuel, selon les besoins et envie de l enfant et de ses parents.

Il s agit d Apprendre à être pleinement présent, attentif, concentré sur ce que l’on est en train de faire, de vivre, de ressentir, percevoir avec clarté ce qui nous entoure : ce sont des apports précieux pour les enfants et les adolescents d’aujourd’hui.

Le stress, la pression, le zapping permanent, l’accélération des rythmes, les enjeux de la performance permanente, épuisent nos enfants et nos adolescents.

Avec des conséquences plus ou moins sévères :
Un vécu de stress qui entrave la pleine expression de soi et de son potentiel
Des difficultés d’attention et de concentration ( et donc difficultés scolaires)
Une fatigue psychique et physique
Des troubles divers : alimentation, sommeil, hyperactivité, agressivité, perte de confiance en soi, difficultés relationnelles…

Le programme de Méditation de Pleine Conscience adapté aux enfants et aux adolescents leur :
apporte un réel apaisement
apprend une nouvelle façon d’être et de vivre,
ouvre à de nouvelles perceptions d’eux-mêmes et de leur environnement, leur redonne toute leur énergie de vie,
libère leur potentiel intellectuel, créatif, émotionnel.

Des séances de pratique ludiques et très interactives :

Comprendre/Décoder : comprendre comment nous fonctionnons, comment fonctionne le cerveau, le stress, les émotions, etc…)
Pratiquer : Des exercices ludiques et à la portée de tous pour se centrer, se concentrer, se détendre, se ressourcer.
Partager : Des moments de partage avec les autres pour se servir et s’appuyer sur le vécu de chacun
Appliquer : des exercices pour s’entraîner à la maison et devenir autonome. Des outils pour toute la vie !

Mieux gérer le stress
Retrouver confiance en soi
Développer sa concentration
Apprendre à décoder les émotions
Prendre conscience de tout son potentiel

 

méditation enfant